A force de dire et répéter à la mairie que lorsque le futur chantier de la gare débutera, ce sera la pagaille pour le stationnement : les choses changent !

La mairie cherche enfin des solutions pour proposer des parkings de substitution pendant les travaux. En effet, le chantier risque de durer près de 2 ans et il n’était pas prévu de parkings pendant ce laps de temps. Or c’est près de 396 voitures qui se garent chaque jour sur la future emprise du projet de la gare et qu’il faut reloger.

Lors du conseil municipal du 8 avril dernier, j’ai voté pour la démolition des bâtiments achetés par la mairie sur les terrains voisins afin de créer 74 places de stationnement provisoires (chiffre annoncé en Conseil Municipal) mais en fait ce sont 53 places annoncées dans les conseils de quartier de juin ! C’est un début encore faible mais c’est aussi un mensonge ou de l’incompétence.

La ville de Montgeron et de Yerres s’organisent pour permettre l’accès du parking de la gare de Montgeron aux Yerrois et au même tarif qu’à l’heure actuelle. Il a été annoncé une réserve de capacité de plus de 200 places. Vous trouverez des places en fonction de votre heure d’arrivée….

C’est toujours la même histoire, il faut menacer, expliquer, prouver et au bout du compte c’est enfin l’intérêt des yerrois qui est recherché.

Au-delà des dysfonctionnements du projet de la gare une fois construit, c’est la pagaille prévisible du chantier qui va d’abord pénaliser les habitants du quartier et les usagers de la gare qui supportent déjà les travaux SNCF depuis des mois.

Même si des efforts sont faits, c’est tout de même mieux lorsqu’un chantier de cette importance peut être anticipé !

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)