Le promoteur du projet de la Gare a obtenu l’accord de la Commission Départementale pour l’implantation du centre Leclerc. Le dossier déposé concerne la création de 2300m² de surface alimentaire, 831m² de réserves / laboratoires, 689 m² de mail commercial et 1200m² de boutiques dans un vaste ensemble immobilier.

L’ennui, c’est que la ville s’était engagée à ce que les boutiques ne soient pas concurrentes des commerces de Yerres. Or ce n’est pas le cas ! Les boutiques se répartissent entre 228m² de parapharmacie, 197m² de parfumerie-beauté, 255m² de culturel de la marque Leclerc et 520m² non encore attribués. Leclerc fera toujours ce qui l’arrange.

La mairie avait promis 400 places de parking pour les usagers du RER qui sont près de 396 à se garer tous les matins. Quelle surprise ! Le projet ne contient que 367 places pour eux ! Ce projet dysfonctionne avec ses problèmes de circulation, de stationnement et de livraison en plus du risque important de mort du commerce de proximité.

 

Daphné RACT-MADOUX   

Conseillère Municipale

Article  du JDY de mars 2015

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)