Après les évènements qui ont secoués la France durant le mois de janvier, je me devais d’en parler. Près de 4 millions de français ont manifesté leur solidarité, leur attachement à la liberté d’expression et leur espoir d’un avenir commun. A Yerres aussi, plusieurs rassemblements se sont fédérés les 10 et 11 janvier de manière parfois spontanée.

Nous sommes chacun interpellés par ce mouvement. Même si Charlie Hebdo ne fera jamais l’unanimité, ce qu’il représente, la liberté de se moquer des politiques, des religions et des travers de nos sociétés est essentiel.

La vie quotidienne va reprendre ses droits ; les réalités parfois abruptes du chômage, du travail, des transports et du coût de la vie vont réapparaitre. Mais ce ne sera plus pareil : parler avec un voisin dans le RER, comme lors des manifestations, regarder l’autre avec un regard de tolérance, être vigilant à ces petites choses qui améliorent le vivre ensemble et être exigeant avec les élites politiques qui doivent changer.

 

Daphné RACT-MADOUX

Conseillère Municipale

Article du JDY de février

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)