La rentrée de septembre a été pire que prévue. En effet, le maire a décidé de ne pas respecter la loi en cadenassant les écoles de la République le mercredi 3 septembre ! Quelle exemplarité ! Et tout cela au détriment non seulement des familles , mais aussi des Yerrois :  qui  va payer les tracts, les agents et les bus que vous avez mobilisés pour ne pas appliquer la loi ?

Pourquoi avoir consulté les parents une seconde fois sur les rythmes scolaires pour obtenir toujours la même réponse : ils avaient déjà choisi très largement le mercredi matin comme demi-journée d’école. C’est très certainement pour pouvoir dire aux Yerrois lorsque vous augmenterez les impôts : c’est de la faute des parents, ils ont choisi la solution la plus chère pour la commune. Quel courage.

Surtout lorsque l’on décide de faire une exposition temporaire Caillebotte qui aura couté à la ville plus de 2,6 millions d’euros (sans compter les dépenses et frais des services municipaux) et qui a eu de la chance de n’avoir été inondée que le dernier jour.

Les enfants sont notre avenir, pourquoi les sacrifier toujours et encore ? C’est une chance d’engager enfin la réféction du Centre de loisirs de Grosbois qui en a bien besoin.

 

Daphné RACT-MADOUX

Conseillère Municipale

Article JDY octobre 2014

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)