photo

 

Que doit-on penser du bilan de ce début mandat ? Les choix de la municipalité ont déjà provoqué quatre manifestations de yerrois et ce ne sont très certainement pas les dernières. Prendre des décisions impopulaires en début de mandat est classique : 6 ans après, les élus pensent que les habitants auront oublié.

Mais lorsque l’on n’écoute pas la jeunesse et que l’on ignore les difficultés de la vie quotidienne des yerrois, ils ne peuvent que réagir.

Que dire de la rétrogradation programmée du Conservatoire de musique et de danse du Val d’Yerres de niveau départemental qui va mener à sa disparition quasi certaine ? Que vont faire les plus de 900 élèves qui suivent actuellement un enseignement artistique de qualité ?

Que dire également d’un futur projet de la gare qui a été voté au conseil municipal le 20 juin, avec toujours ses problèmes de stationnements, de circulation (on en a déjà un bel aperçu depuis que les travaux ont commencé !), d’insécurité et la mort annoncée de commerces ?

 

Daphné RACT-MADOUX

Conseillère Municipale

Article du JDY de juillet-août 2014

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)